Béatrice Suzan - BEATRICESCONSEILSCANINS est partenaire avec :

Logo fidanimo assurance chien chatLogo animalblogClub oscar lab

enseignement

  • Garder son chat dans son jardin

    • Le 03/05/2020

    Le chat à garder chez soi

    Chat maine coon

    A New Yok, deux cas de chat malade du covid19, ces chats ont eu des signes cliniques respiratoires et digestifs. Ces chats sortaient dehors et ont ramené le coronavirus dans leurs foyers respectifs.

    A Paris, un premier chat malade du covid19, lui aussi présentait des signes cliniques respiratoires et digestifs ; C'est par son propriétaire malade du covid19, qu'il a été malade, par chance, ce chat ne sortait pas dehors.

    Les vétérinaires spécialisés en virologie demande aux propriétaires d'animaux :

    • De se laver les mains avant de caresser leur animal,
    • De porter un masque en leur présence 
    • De limiter les contacts étroits avec l'animal

    Se laver les mains et ou confier la préparation du repas du chat à une autre personne.

    Les vétérinaires américains eux, conseillent de garder le chat à l'intérieur.

    Comment satisfaire aux besoins du chat à l'intérieur de l'habitation ?

    Ce guide pratique vous sera utile afin de satisfaire aux besoins du chat à l'intérieur de son habitation.

    Comment satisfaire aux besoins du chat en extérieur tout en le gardant dans son jardin?

    Je vous apprends à aménager votre extérieur à fin d'y maintenir votre chat tout en satisfaisant ses besoins d'activité...

    • Le protéger de la circulation
    • La perte du chat : 4 chats sur 10 qui disparaissent sont retrouvés 
    • Savoir où il est allé : C'est sanitaire

     

    N'ABANDONNEZ PAS VOTRE ANIMAL !

    Chat Chartreux au bord d'un bassin

    Lire la suite

  • L'intelligence animale

    • Le 09/02/2020

    L'intelligence animale

     

    L'intelligence est définie par un ensemble de faculté de conception, de compréhension et de résolution. Faire preuve d'intelligence, c'est être capable de résoudre un problème en réfléchissant à fin de trouver une ou des solutions au problème posé. 

     

    Etude scientifique

    Une étude en psychologie menée par des chercheurs americains a démontré que, les singes ont fait preuve d'une plus grande flexibilité cognitive que les  humains face à la résolution d'un problème.

    En effet, les singes (Macaques Rhésus  et Capucins) n'ont pas hésité à prendre d'autres voies que celle enseignée pour résoudre le problème donné. Aors que l'humain en grande majorité lors du test s'est basé sur son enseignement pour résoudre le problème.

    Ainsi, les singes sont 70 % à avoir choisi une autre option que celle enseignée tandis que les humains sont seulement 1.8 % à avoir pris une telle initiative.

     

    Monkey Rhésus

     

    Malgré le visionage de la nouvelle solution, ce sont 30 % des participants humains qui n'ont pas changé leurs manières de faire. Par ces résultats, une réflexion sur les méthodes éducatives enseignées ; Car, celles-ci ne favorisent pas la prise d'initiative et l'originalité dans la prise de décision. 

    iCes idées préconçues apprises sans le laisser réfléchir par soi-même, c'est invalidant au quotidien pour ces personnes. Et, ce handicap ne va pas limiter à ce test mais bien à la prise de décision au quotidien, plus enclin à rester sur l'ancien ou à suivre qu'à se faire sa propre opinion.