Béatrice Suzan - BEATRICESCONSEILSCANINS est partenaire avec :

Logo fidanimo assurance chien chatLogo animalblogClub oscar lab

cadre

  • Le collier électrique sera t-il bientôt interdit en France ?

    Le collier électrique sera t-il bientôt interdit en France ?

     

    Les colliers électriques sont au nombre de 3 types d'usage :

    • Le collier de dressage par stimulation électrique règlable en 3 intensités
    • Le collier anti - aboiement par choc électrique
    • Le collier anti-fugue par choc électrique

    Certains de ces colliers sont programmés de manière à envoyer une vibration sur la peau avant de décharger (collier anti -aboiement et collier anti fugue) ; D'autres colliers anti fugues ont un programme de rappel dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres où le chien allant dépasser ce périmètre va recevoir une décharge électrique censé le faire revenir. Le collier de dressage a plusieurs options d'intensité de puissance du choc électrique, là aussi une vibration peut prévenir avant ou pas.

    Tous ces colliers sont programmables, encore faut-il savoir le faire.

    Chacun de ces colliers sont en vente directe sur de nombreux commerces en local et en ligne. L'achat est très facile, une notice de mise en marche qui n'est pas une notice comportementale.

     

    Mobilisation

    Déjà plusieurs pays européen ont passé le cap de l'interdiction des colliers étrangleurs et des colliers de dressage par stimulation électrique.

    En France, en 2018, une proposition de loi aurait pu tout changer si elle avait abouti ;  Cette proposition aurait dû modifié l'article L.214-3 du code rural.  Ainsi, ce sont 50 Députés co-signataires de cet élan de protection animale. Ils ont fait remarquer, qu' il s'agit d'une aberration dans le droit français de laisser en vente libre ces accessoires coercitifs.

    De part plusieurs articles de loi existante,

    • D'une part en conséquence du traité européen ratifié le 8 juillet 2004. Où, La France avait signé  ce traité européen le 18 décembre 1996. Cette ratification mentionne ceci  "Aucun animal de compagnie doit être dressé d'une façon qui porte préjudice à sa santé et à son bien être, notamment en le forçant à  dépasser ses capacités ou sa force naturelle ou en utilisant des moyens artificiels qui provoquent des blessures ou d'inutiles douleurs, souffrances ou angoisses."   
    • à la suite de la ratification de ce traité européen, le 28 janvier 2015 un nouveau statut du code civil de l'animal a été adopté au Parlement, celui "d'être vivant doué de sensibilité".   
    • Lors, du premier volet de la loi chien dangereux, le code pénal a été modifié, l'animal domestique fait toujours parti des "biens" mais n'est plus une chose. Une chose, c'est une chaise. Parce que ce premier volet de la loi pénale  vise à protéger autant la population humaine que celle des animaux domestiques pris pour cible par les délinquants.

     

    Une utilisation encadrée 

    Alors oui, il existe un cadre légal d'utilisation des colliers dit de dressage comme en font parti les colliers par stimulation électrique. Ceux-ci doivent être utilisé dans l'enceinte d'un centre ou d'un club canin. Ces lieux d'accueil dédiés au dressage doivent répondre à plusieurs normes dont une distance envers les habitations permanentes et non permanentes. Au-déla, des hautes clôtures, l'usage est par conséquence interdite sur la voie publique, dans le cadre privé en zone urbaine ou en campagne.

    Sauf, que ces colliers électriques sous différentes fonctions sont en vente libre dans le commerce où ils sont proposés au même titre qu'un sifflet quant au rappel d'un chien. Les propriétaires et ou détenteurs de chien utilisent ces colliers de dressage n'importe comment juste pour assoir une "hiérarchie" désuette ou succomber à la mode de l'éducation par méthode "objet".

     

    Dog BA

     

    Qu'elles sont les circonstances où ces colliers sont utilisés ?

    C'est au début des années 1980 qu'apparait pour la premier fois le collier par choc électrique sur des chiens ayant un comportement de prédation sur les autres chiens. Tout un apprentissage de l'évitement dans un lieu clos et privé...Qui se révèle non durable dans le temps

    Puis, l'utilisation des colliers de dressage coercitifs est utilisé lors de certaine formation des chiens de la sécurité, de service...Ces colliers sont utilisés pour augmenter la résistance à la douleur de ces chiens de travail.

    Un collier utilisé pendant le dressage au mordant afin de faire lâcher prise à un chien recalcitrant...Un dressage au mordant qui peut se faire uniquement dans un lieu dédié.

    Certains utilisent les pulsions électriques comme moyen de récompense à ce moment l'intensité est basse par rapport à une punition.   

     

    Quel constat sur la santé du chien ?

    L'utilisation d'un de ces colliers mentionnés en introduction provoque chez le chien porteur : 

    • Des graves brûlures de la peau,
    • Des nécroses de la peau,
    • Une irritation de la peau,
    • Conséquence sur le système hormonal,
    • Une contraction des muscles et provoquer l'arrêt de la respiration,
    • L'influx passe par la moelle épinière et atteint le cerveau comme les nocicepteurs (récepteur sensoriel de la douleur) sont touchés,
    • Une fibrilation ventriculaire dû aux contractions des muscles dont ceux cardiaques,
    • Cause de cancer...

     

    Que dit la science comportementale ?

    Photo Chiot berger agressif

    Des études scientifiques sur le comportement ont démontré que l'utilisation de collier à choc électrique augmente l'excitation des chiens d'ores et déjà monté en excitation pendant l'entrainement ou lors d'une sortie ; De plus qui sont des  chiens des races   connues comme étant de tempérament hyper nerveuse, hyper agressive et hyper active dont la lignée de sélection pour le travail accroit plus ces 3 trempes. Ces 3 tempéraments seront renforcés et stimulés au lieu d'être encadrés. Ces chiens dressés par collier électrique deviennent encore plus exciter donc incontrôlable.

    Ces choc électriques sont la cause de l'augmentation du niveau d'agressivité.

    Les chiens de travail dressés par choc électriques sont plus stressés et moins complices, plus réactifs que d'autres chiens de travail entrainés sans collier électrique. Le stress c'est également au quotidien de ce chien dressé ainsi  il aura des TOC (lèchage compulsif, Mordille d'avantage, avale des vêtements et des objets...).

    Au quotidien, ce chien dressé par la punition et, ou le renforcement par la douleur est en détresse acquise.

    Ces chiens recevant ces chocs électriques d'intensité variable après sommation ou pas développent un manque de confiance envers leur détenteur qui peut se retourner contre celui qui appuie. La douleur étant associée à sa présence ; Un chien voulant éviter d'avoir mal va attaquer en premier, les enfants comme les adultes sous le toit familial ou lors de réunion amicale ou de famille courrent un danger réel de blessure grave ou mortelle. 

    Le chien portant le collier électrique par lequel l'usage sera fait hors cadre de la loi, c'est-à-dire sur le domaine public ; La  douleur sera associée à la présence de tiers tels que celle des  piétons, des animaux de compagnie, des animaux domestiques ou sauvages qui se trouveront à proximité lors du choc électrique ; Le chien voit,  resssent par divers sens comme l'ouie et par le toucher (vibration)...Un chien entend plus qu'un humain par conséquent, le périmètre de déclenchement d'une agression s'étend sur plusieurs centaines de mètre autour de lui. (1km5) ;  De ce fait, par exemple le chien peut associer un bruit à la décharge électrique ;  

    Un bruit comme un coup de klaxon, une porte qui claque, un trousseau de clefs qui tombent, un chant d'oiseau... Sont tant de  potentialité de sons urbains qui seront entendus par le chien lors de la punition en public ou dans le cadre privé. Ce bruit ou ces bruits seront de futurs déclencheurs. 

     Par la suite, ce chien dressé par un de ces accessoires coercitifs va anticiper la douleur en attaquant avant d'avoir la douleur dans des situations quotidiennes "banales", il se déclenchera

    • Lorsqu'il verra un piéton ou un animal,
    • Lorsqu'il entendra un bruit associé à la douleur reçue contre son détenteur,  contre une personne à proximité, des passants...Un animal.

    Car ce chien a appris qu'en  présence du détenteur, d'un piéton, d'un animal ; Qu'en entendant un son...Il aura mal. Il anticipe avant d'avoir mal ; 

    Quant à son lien avec son détenteur celui-ci fait mal, il n'est pas en confiance, il n'a pas de complicité...Que  de la méfiance et  de la réactivité pour se protéger.

    Les dangers pour la population humaine et animale sont très élevés surtout dans le cas de chien dressé au mordant  car, il a appris à attaquer sans prévenir.  Les chiens dressés de telle manière sont imprévisibles et très impulsifs dans des situations de la vie courante "banale".

    Tout va dépendre là aussi du détenteur. Le détenteur devra prendre des mesures de protection afin de garantir la sécurité d'autrui (humain et animal) lors de ses déplacements en ville. Ces mesures de protection d'autrui sont bien entendus de tenir son chien en laisse courte et lui faire porter une muselière.

    Une raison pour laquelle les chiens de sécurité, de service ont l'obligation de circuler en portant une muselière (au museau) puis, bien sûr de les tenir en laisse d'une  longueur maximale ; Celle-ci est très inférieur à 2 mètres de long...D'autres contraintes suivants les services concerne la vie du chien de travail dans un chenil loin d'une vie de famille et de sorties en ville journalière.

    Pour rappel, une obligation de tenue en laisse concerne tous les chiens quelque soit le niveau d'éducation, d'âge, de taille...En France. Un objet souvent "oublié" par certains détenteurs mallheureusement.

     

    Actions 

    Des actions pour protéger la population humaine et animale sont plus que souhaitables ! 

    Quant aux accessoires coercitifs  tels que ces colliers électriques,  les colliers anti aboiement électriques,  les clôtures électriques...Il serait temps de mettre en adéquation la législation. à cet effet, une nouvelle proposition de loi devrait être prochainement soumis à délibération.courant janvier 2023.

    En attendant, plusieurs actions sont envisageables  en particulier en local,  où, un Maire a la possibilité d'interdire sur sa commune la circulation de chien portant des colliers électriques et des colliers étrangleurs à pointes par arrêté municipal. D'ailleur plusieurs communes Canadiennes l'ont fait, en règlementant les accessoires de promenade sur leurs territoires. 

    Comme avait dit un Premier Ministre du Danemark  au début des années 2000 ;  "Nous ne voulons pas d'une société où on ne peut pas se promener dans la rue avec son enfant  ou son caniche sans risquer de se faire attaquer".

     

     

     

    Lire la suite