Béatrice Suzan - BEATRICESCONSEILSCANINS est partenaire avec :

Logo fidanimo assurance chien chatLogo animalblogClub oscar lab

logement

  • Se loger avec son animal de compagnie

    • Le 28/12/2023

    Se loger avec son animal de compagnie

     

    Chaque année, un des motifs d'abandon d'un animal de compagnie est le refus du bailleur concernant la location annuelle d'un logement. Ce refus est fréquent sauf, qu'à la différence du Canada, de la Belgique...La France a un texte de loi interdisant d'interdire un animal de compagnie dans un bail de location sous certaines conditions légales.

     

    Les textes de loi français

     

    Ce texte de loi date du 9 juillet 1970 signé sous le mandat Présidentielle du Président Georges Pompidou. L'article 10-1 de la loi n°-598 du 9 juillet 1970 :"Est réputée non écrite toute stipulation tendant à interdire la détention d'un animal dans un local d'habitation dans la mesure où elle concerne un animal familier. Cette détention est toutefois subordonnée au fait que ledit animal ne cause pas de dégâts à l'immeuble ni aucun trouble de jouissance aux occupants de celui-ci". 

    D'autres articles de loi sont venus par la suite, tous ont maintenu l'animal familier dans les locations permanentes.

    Les abus sont à éviter car parfois le seul fait de la présence d'un animal "indispose" un locataire ou un occupant  (propriétaire).  D'ailleurs un proverbe Corse dit "Qui ne respecte pas le chien,  méprise le Maître."   La convoitise, la jalousie, la haine...En sont les moteurs des plaintes.  

     

    Alors ?

    Qu'est-il entendu par "dégâts à l'immeuble ?"

    Un immeuble en co-propriété ou en location est couvert par les assurances des bailleurs et des locataires ou occupants (co-propriétaires). Cependant les parties communes sont couvertes par l'assurance de la co-propriété et ou par celle du  gestionnaire (Syndic) ; Tout dépend du montant des dégâts. Une fuite d'eau d'un toit ou d'une fenêtre de toit, d'une canalisation peut engendrer des dégâts importants mettant en péril l'immeuble. Il serait alors trop facile d'accuser un chien d'uriner pour ne pas faire face à ce péril en demeure engageant la responsabilité du gestionnaire de l'immeuble. 

    Les sinistres (dégâts) d'un immeuble sont :

    • Incendies,
    • Fuites d'eau,
    • Vandalismes,
    • Vols,
    • Bris de glace,
    • Tempêtes,
    • Catastrophes naturelles 

    Qui n'ont rien à voir avec des dégâts causés par un animal. Un animal va causer plutôt des dégâts à l'intérieur d'un logement surtout les chats parfois certains chiens creusent un trou dans la porte d'entrée mais c'est plus une légende qu'un fait courant en France surtout dans les villes où les portes d'entrée sont de plus en plus blindées afin de faire face à la délinquance galopante. 

     

    Architecture immeuble

    Qu'est-il entendu par "trouble de jouissance" ? 

    Un trouble de jouissance du logement est causé par  autrui  tels que :

    • Les violences envers les autres locataires,
    • Les dégradations ou encombrement des parties communes,
    • Le non -respect du règlement de co-propriété,
    • Les nuissance sonores ou olfactives. 

    Les nuisances sonores sont des bruits anormaux répétitifs ou intensifs qui durent dans le temps. Comme de la "musique" à fond, les vrombissements de véhicules, les portes individuelles qui claquent, les bruits de chaussure à talon...Les jeux de ballon. Les cris d'enfant, d'adultes !

    Concernant les aboiements d'un chien, l'environnement est pris en compte. Si celui-ci est bruyant ou agité, les aboiements sont considérés comme normaux. De plus, les aboiements doivent durer très longtemps en continue sans interruption, tous les jours, toutes les semaines...Pour être connsidérés comme un trouble du voisinage.

    Les nuisances olfactives sont les odeurs fréquentes et répétitives  de :

    • Cigarettes de tabac et autres. Ces odeurs remontent par l'extérieur ou par la VMC, ces odeurs stagnent  également dans les parties communes.
    • Local à  poubelle,
    • Ordures entreposées 
    • Barbecue, 
    • Mauvaise odeur venant à l'ouverture d'une porte d'appartement 

    L'odeur du chien mouillé  n'est pas une nuisance en elle même car non permanente.

     

    Par animal familier 

    WESTI à la maison

    L'article parle d'animal familier, c'est-à-dire d'un animal non agressif et d'un animal sociable  ne représentant pas de danger pour les autres locataires et les autres animaux.  Texte renforcé par la loi du 6 janvier 1999 et les suivantes. Où, les chiens de premier catégorie ont été interdits dans certains baux de location puis via les règlements de co-propriété tout comme les chiens de 2eme catégorie. Le fait d'être occupant (propriétaire du logement) ne vous permets pas d'avoir un chien catégorisé ou un animal dangereux. 

    Le règlement doit découler des textes de loi français sinon, c'est abusif. 

    La location d'un logement  à part ses particularité ne peut pas être interdite parce qu'il y a un animal familier respectant les conditions de faite. La location d'un logement  avec un animal familier est possible.  

     

    Conséquences 

    Le locataire est responsable des personnes hébergées mineurs ou majeurs, il doit "user paisiblement de la chose louée" . L'abus de jouissance est caractérisé par un des motifs de nuisance mentionnés là haut. 

    Le bailleur peut être obligé de faire les travaux nécessaires pour insonoriser le logement et autres travaux... 

    Lorsque le bailleur et ou le gestionnaire  sont informés, ceux -ci doivent agir par voie amiable afin d'informer le locataire ou l'occupant de changer  la situation. Le bailleur est responsable des agissements de son locataire dans le cas où il n'a pas fait le nécessaire pour faire cesser la nuisance.  Le bail peut être résilié sous certaines conditions. 

    Les procédures sont longues et peuvent aboutir ; Aussi, soyez respectueux des autres et de vous-mêmes. 

    Le Dalaï Lama a dit "Le respect mutuel est le fondement de la véritable harmonie". 

    Lire la suite

  • Quel habitat de vie choisir lorsqu'on a un chien ?

    • Le 20/06/2023

    Quel habitat de vie choisir lorsqu'on a un chien ?

     

    Une des raisons d'abandon est justifiée par un déménagement dans un habitat différent. Cette justification est causée par des préjugés sociaux en lien avec la taille du chien alors que ce n'est pas la taille du chien qui détermine son cadre de vie idéal ; Cette erreur est la plus fréquente et répétitive entendue. Cette erreur fait partie des préjugés populaires récurrent, ces préjugés causent beaucoup d'abandon et d'euthanasie de chien...

    Ce qui est sûr, la vie en communauté est difficile plus la présence de voisin est distante et mieux c'est, à part d'avoir en majorité des propriétaires d'animaux respecteux et avenants. Ce qui est de plus en plus rare étant donné l'urbanisation galopante.

     

    Dog Lhassa apso

     

    Les habitats collectifs

    Ce sont les habitats les plus problèmatiques à cause de la promiscuité et des conséquences de mauvaises isolations phoniques. 

     

    L'appartement

    L'appartement est l'habitat de plus en plus répandu dans les villes car il offre dans la même emprise au sol la possibilité de loger plusieurs familles dans un espace restreint, ce peuplement est de fait problèmatique.  Le problème vient des personnes humaines et d'absence d'aménagement pour les chiens. En effet, peu de promoteur pense à intégrer un parc à chien, des coins toilettes au sein de leur programme immobilier tandis qu'au Canada des programmes immobiliers prennent en compte les besoins des propriétaires de chien. Ces programmes visent à séduire les familles avec au moins un chien. 

    Certaines races de chien au tempérament très sportive et ou à très fort tempérament ne sont pas adaptées à la vie en collectivités individuelles ou pas. Ces races de chien découlent de la branche très ancienne en partie. Un cadre de vie en collectivité est incompatible avec leurs sélections mais cela ne veut pas dire qu'ils doivent être abandonnés car, le propriétaire n'a pas d'autres choix d'habitation.  La vie en appartement demande des aménagements intérieurs et plus de disponibilités quant aux sorties hygièniques et d'aller se balader en parc, en forêt...D'avoir une résidence secondaire p afin de partager la semaine et les vacances hors de la ville, du voisinage.   

     

    La maison de ville

    En maison de ville, les voisins sont latéraux et ne sont pas horizontaux au -dessus et au-dessous. Être en maison de ville est moins contraignant par la réduction du voisinage par rapport à un immeuble d'appartement mais "maison" ne veut pas dire bénéficier d'un accès privé à l'extérieur ! Si, présence d'un espace extérieur, celui-ci est de petite taille.  La petite taille du jardin et ou de la cour ne suffiront pas à satisfaire aux besoins du chien quelque soit sa taille. Toutefois, cet extérieur permet un accès direct pour la sortie hygiènique matinale et en soirée. C'est plus de confort pour le propriétaire.  Dans la journée des promenades en extérieur ainsi qu'une balade hebdomadaire seront nécessaire.

     

    Le pavillon mitoyen

    Le pavillon mitoyen, une villa mitoyenne comme la maison de ville d'un côté latéral ou des deux côtés latéraux, limite les nuisances mais le voisinage est bien présent à une distance variable suivant la surface habitable. Là également, l'extérieur est petit. 

    Des aménagements de l'extérieur seont nécessaires tant en pavillon mitoyen qu'en maison de ville.

     

    La villa 

    La villa non mitoyenne offre le plus de surface extérieur. Suivant les plans d'urbanismes surtout des mausons datant d'ancien plan d'occupation de sol où la surface du terrain pour contruire était plus grande, les terrains sont moyens à très grands. Ces surfaces de terre délimitées par une clôture sont les plus idéales concernant le voisinage. Les voisins sont éloignés donc les nuisances sont moindre.  Ces vastes espaces sont plus confortables à condition de bien habituer le chien aux sons et l'imprégner aux humains. Un grande propriété ne dispense pas le propriétaire d'aller se balader avec son chien cependant les sorties sont rares car, les chiens ont pour vocation de garder.

     

    D'après une étude, le chien provoquerait malgré lui 2000 disputes conjugales à la maison pendant une douzaine d'année. Par conséquen, acquérir un chien doit se faire en adéquation avec son mode, son cadre de vie...La promenade du chien ne revient pas aux enfants. C'est à la charge de chaque parent.  Dans le cas où, n'êtes pas prêt à sortir sous la pluie, sous le vent, sous la neige...C'est simple, vous ne prenez pas de chien quelque soit l'habitat de vie actuel ou futur. Un chien, c'est un membre de la famille et ce n'est pas un "nain de jardin". 

    Lire la suite

  • Dormir avec son chien

    • Le 10/01/2023

    Dormir avec un chien

     

    Le fait de dormir avec un chien n'est pas récent et à aucun de ces moments des siècles, le seul frein à dormir avec un chien a été la peur de se faire manger pendant son sommeil.

     

    Histoire 

    De la cour Royale à la famille d'ouvrier, les chiens dormaient sur le lit contre l'humain afin de se tenir chaud. à cette époque, lointaine des données de dominance ; Le partage  de ressource et la coopération entre les espèces humaines et canines étaient bien présentes. Dans l'histoire les chiens ont partagé le lit de leur propriétaire dans la chambre à coucher. Ainsi ce sont toutes les classes sociales qui ont partagé la chambre à coucher et leur lit avec un chien ou plusieurs chiens dans l'objectif d'avoir chaud pendant le sommeil  ; Car, les demeures n'étaient pas chauffées ou pas bien isolées. 

    Home tableau

    Isolation et architecture

    L'isolation permet à une habitation d'être protégée du froid comme des fortes températures.

    L'architecture a beaucoup  évoluée  pendant ces derniers siècles jusqu'à proposer des maisons  qualifiées écologiques  autonomes. Où une température ambiance est constante été comme hiver même pendant des périodes de grands froids hivernaux.  Ces maisons écologiques autonomes  nouvelles générations génèrent eux mêmes l'énergie nécessaire pour fonctionner" telles que l'électricité par éolienne ou par le solaire, en récupérant l'eau de pluie...Ces habitats nouvelles générations ont un plan, une isolation, des matériaux...Adaptés. 

    Dans le but de réduire la consommation d'énergie des subventions, de financements sont listés afin d'agir pour la réduction de la consommation de l'énergie comme bien isoler et produire son énergie.En France,  quasiment tous les dossiers passent par l'ADME.   

     

    Un chien dans la chambre

    Le chien dans la chambre à coucher est tout à fait envisageable tout va dépendre du relationnel. Une méthode de communication basée sur la coopération, l'affection, la récompense, la complicité,  la bienveillance...C'est tout à fait envisageable de partager son lit avec son ou ses chiens. La seule règle c'est qu'à une demande de votre part, le chien descende sans grogner, sans manifestation comportementale d'agressivité. La méthode et également les accessoires sont pour beaucoup dans le relationnel.

    Les parents d'animaux de compagnie éprouvent un bien être pendant la nuit de sentir et entendre la respiration de leurs chiens et ou le ronronnement de leurs chats à leurs côtés sur le lit ou au pied du lit. Une béatitude dont 50 % des propriétaires de chien avouent partager chaque nuit.   

    Un bonheur tant pour les humains que pour les animaux de compagnie, tout ce petit monde est rassuré.

    Dog  terrier

     

    L'hygiène ?

    L'hygiène d'un chien de famille et différente de celle d'un chien "nain de jardin".  En grande majorité toutes les familles sont soucieuses de la propreté, ces animaux sont toilettés, anti parasités...Les parures de drap sont lavées, le sol est aspiré et nettoyé. 

    Ce qui est sûr  le fait d'avoir un animal sous le toit réclame plus de ménage qu'un animal laissé en extérieur. Le relationnel quant au logement de l'animal impactera le comportement pareil aux méthodes  pratiquées et aux accessoires utilisés.   

    Le fait d'accepter votre chien dans votre chambre dépend du relationnel entre lui et vous plus que tout. Ecoutez -vous et ne cédez pas aux pressions et préjugés populaires ou générationnelles...

     

    Lire la suite

  • Logements de vacances acceptant les animaux domestiques

    • Le 10/06/2017

    Après conseils, les loueurs d'hébergements de vacances sont répertoriés dans mon blog,

    celui-ci a eu pendant le mois de Mai 2017, plus de 1100 visites.

     

    L’objectif  est de mettre en relation les familles possédant un chien, des animaux avec des  hébergeurs saisonniers qui les acceptent. 

    Aucune intervention dans la conclusion des contrats entre  les familles et les loueurs, donc, je ne peux être tenu responsable d’éventuels litiges. Les informations communiquées sont sous la seule responsabilité des propriétaires des hébergements de tourisme. Toute description (textes, photos, tarifs…) sont transmis sous la seule responsabilité du propriétaire de l’hébergement, ceux -ci en atteste l’exactitude. Les informations fournis dans l’annuaire vacances du site « BeatricesConseilsCanins » le sont à titre indicatifs et sont non -contractuels. Cela implique de la part de la personne intéressée, une vérification,  doit s’assurer d’un contrôle complémentaire et informer par la suite, le site d’erreur ou de tromperie volontaire ou involontaire commise dans la description de l’hébergement ;  Les fiches des hébergements présents sont non contractuelles. 

     

    Carte pub conseils hebergement et annuaire2

     

    Vous être intéressé, contactez moi par mail ou via formulaire de contact