Béatrice Suzan - BEATRICESCONSEILSCANINS est partenaire avec :

Logo fidanimo assurance chien chatLogo animalblogClub oscar lab

chiot

  • La mémoire chez le chien

    • Le 01/09/2023

    La mémoire chez le chien

     

    La mémoire en biologie, c'est la capacité d'un individu à se souvenir de faits passés  et des apprentissages passés. Se souvenir "de quoi, de qui, d'où, quand", il s'agit d'une mémoire épisodique dont l'humain a ; Par contre, les chiens ont une mémoire épisodique également limitée  à "quoi, qui et où" . L'étude de la mémoire épisodique chez le chien  afin de comprendre son fonctionnement chez l'humain non verbal [bambin, senior].   

     

    Les mémoires

    Le chien n'a pas une mémoire mais des mémoires. 

    • La mémoire d'habituation
    • La mémoire de sensibilisation 
    • La mémoire associative
      • Opérant
      • Non opérant
    • La mémoire par imitation
    • La mémoire sensorielle
    • La mémoire olfactive
    • La mémoire visuelle
    • La mémoire spatiale... 

    Photo LABRADOR BANDANA ROUGE

    D'après des études sur la mémoire du chien,  le chien a une  mémoire à court terme et une mémoire à long terme. 

    En court terme,  le chien se rappelle de  "où" (mémoire spatiale) et de quoi (mémoire associative). 

    En long terme, c'est se souvenir en illimité quant aux actions auprès de l'entourage  (quoi : associatibe et imitative). Sauf qu'à la différence des humains, les chiens ne parlent pas, ils n'ont pas de mémoire explicite mais une mémoire à long terme  implicite.

     

    Mémoire : Un monde d'odeur

    Les capacités olfactives chez le chien sont importantes suivant la morphologie du chien.  Une chienne va reconnaitre ses chiots devenus adultes sur de nombreuses années grâce à leurs odeurs gardées en mémoire ; Tout comme, un chien âgé de 2 ans va reconnaitre l'odeur de sa mère. 

     

    Rêver   

    Les chiens gardent en mémoire la journée passée, tous les événements marquants du jour vont se  trouver dans leurs rêves.

    Les chiens ont les mêmes phases de sommeil que les humains, ce sont plusieurs phases de sommeil qui se succèdent,

    • Le sommeil léger,
    • Le sommeil profond,
    • Le sommeil paradoxal.

    Pendant le sommeil paradoxal, a lieu une intense activité cérébrale et des mouvements rapides des yeux,  des retroussements de babines, des mouvements de pattes comme s'il courait, parfois  le parent entend un aboiement, un grognement...  Le chien peut rêver de son parent pendant son sommeil un, chien fidèle n'oubli pas son gardien pendant son sommeil. C'est d'ailleurs la réflexion d'un des chercheurs de l'étude scientifique sur le sommeil des chiens (en 2014 et en 2016). 

     

    Photo chiot dort coussin

    Lire la suite

  • Regards sur le Beaucron

    • Le 28/06/2023

    Regards sur le Beauceron 

     

    Ce chien de berger originaire de France porte le nom de sa région, c'est-à-dire la Beauce. La race de chien berger de Beauce est très ancienne, elle remonte au Moyen-âge. Il est avancé l'hypothèse de croisement entre des  races de chiens nationales (dont du chien des Tourbières, localisé dans le Jura) avec des chiens de guerre Romain au Moyen- Âge. Du Moyen-âge jusqu'au siècle de l'industralisation, les chiens de berger n'étaient pas recensés car seuls les chiens de chasse et les chiens de luxe (petit chien de compagnie) l'étaient  car ces chiens de troupeaux étaient connus plus pour la protection contre les prédateurs (livre de Gaston Phoebus du 13eme siècle) que pour la conduite. Ces chiens de berger étaient considérés comme des outils.  Au début des années 1800, en 1809 un cours sur l'agriculture faisait mention de deux  races de chiens, un mâtin et un berger de plaine.

    Chaque région a une race de chien, chaque région a sa spécificité météorologique, géographique, de prédateur...Plusieurs biotypes sont apparus après  croisements. Ces croisements ont donné un chien au poil ras appelé "Bas-Rouge" à la fin des années 1800. La sélection du Beaucron a débuté séparement du Briard ( poil long chèvre) à partir de la fin du 19eme siècle.  Dès lors commença la sélection, l'organisation du dressage, des expositions, des épreuves de travail.

    L'écrivaine Colette, le définie comme un "Gentilhomme campagnard".

    Des chiens "Bas-rouge" ont été aux côtés des Poilus dans les tranchées pendant la première guerre mondiale ; Ces chiens au grand courage, au caractère affirmé, de grande loyauté ont été des auxilaires très précieux tant qu'en sentinelle, en chien de liaison, en chien sanitaire...

    La fin progressive du pastoralisme pendant le 20eme siècle en France, le "Bas-Rouge"  tout en polyvalence, va devenir chien de recherche, chien de garde et de défense...Chien fonctionnaire dans divers services d'Etat jusqu'à la normalisation des équipements plus adaptés à des chiens de berger plus petit format comme le Malinois.  C'est un très bon chien de famille apprécié pour sa fiabilité auprès des enfants.

     

    L'aspect du Bas-Rouge

     

    Beauceron eau

    Dans le standard du Berger de Beauce, la morphologie du Beauceron est détaillée. Le Beauceron est le plus grand chien berger du groupe 1, il mesure au garrot entre 61-70 cm pour un poids compris entre 25-50 kg. Le poil de couverture est épais, couché, court ; Le sous-poil est court, fin, dense...Offre une très bonne protection contre les intempéries. Deux couleurs de robe, celle noire et feu (Bas-rouge)  et celle arlequin (bleu, noir, bigarré de feu).  Une particularité, ce sont les doubles ergots.

     

    Le cadre, le mode de vie...

    Le Beauceron le chien d'un propriétaire à vie ? Lorsqu'un chien Beauceron accorde sa loyauté, c'est à vie. Aussi, les Bas-Rouge vivent très mal l'abandon, ils mettront des mois à s'adapter à un nouvel environnement familial. Lorsqu'on choisit un chien berger de Beauce, c'est pour la vie. Une vie qui doit coller à ce chien très sportif capable de parcourir 100 km par jour auprès des troupeaux. 

    La vie en ville et en habitat restreint cantonné à des petites promenades dans le quartier, ne le comblera pas. Mais, pendant les premiers mois de vie, c'est un excellent moyen de l'habituer aux bruits, aux personnes de tous les âges, aux odeurs...Une étape de vie possible avant la livraison d'une villa.  Il a besoin de grand espace clos en maison individuelle, d'une présence, d'attention bienveillante. 

    Il est sage et hardi, patient mais ne supportera pas la violence (accessoires et méthodes coercitives), la vie à l'attache, l'isolement du groupe familial. La vie à l'intérieur de l'habitation auprès des membres de la famille est idéale. Ses grands besoins physiques et mentaux doivent être satifait. La pratique d'activité de loisir tels que la recherche olfactive, le fly ball...seront de bonnes occupations pour éviter l'oisivité du Bas -rouge, comme les interactions sous surveillance avec les enfants de la famille, qui risque de l'épuiser. Doser les besoins en exercice suivant les étapes de vie, c'est également le préparer à être calme et à ne pas monter en excitation.

    Une particularité des chiens de berger français, ces chiens délaissés plus considérés comme protecteur du troupeau que conducteur du troupeau jusqu'au début du 20eme siècle ont gardé une certaine indépendance quant à l'initiative de gérer un troupeau à la différence des autres chiens berger étrangers où ceux-ci doivent être dirigés par le berger. Une fois compris cette particularité, vous comprenez que l'éducation du Bas-rouge doit être différente d'un chien Berger Allemand ou  chien d'un Malinois !  Toute éducation et ou dressage global ne correspondront pas au Beauceron. Cette globalité, de plus violente vont rendre un Beauceron têtu, fugueur, affirmé...La violence entraine la violence (n'oubliez pas).

    Une éducation et un dressage (si tâche à accomplir) tout en complicité, en affection, en récompence, en confiance...Tout en douceur pendant sa longue mâturité comportementale (18-24 mois) rendront le Beauceron  satisfait, coopératif, sûr...Il aura qu'un seul désir plaire à sa famille et à la protéger.  Ce grand chien de berger est d'une douceur auprès des plus faibles physiquement, enfants ou personnes âgés ou malades auront la bienveillance de ce magnifique et dévoué, très intelligent chien. 

    Il est peu aboyeur  quand, il aboit, ce n'est pas après une mouche. Son gabarit est fort dissuasif, il éloigne les intrus sinon en cas de danger, il défendra sa famille avec un grand courage et force sans  avoir été dressé au mordant.   

    Le chien Bas-Rouge, la race de chien réclamant une méthode éducative bienveillante, toute en douceur et écoute.

     

    Dog  chiot beauceron

    L'acquisition

    L'acquisition d'un chiot Bas -Rouge doit se faire après mûre réflexion auprès d'un naisseur identifiant par ADN les chiots et les chiens adultes en plus de l'identification légale. Cet éleveur passionné de la race sera un bon guide afin de finaliser ou pas votre projet de vie.  L'estimation mensuel alimentaire est de 50-60 €, un chien a santé robuste, vous vous engagez pour une douzaine d'année et plus. Réflichissez bien !

    Lire la suite

  • Regards sur l'épagneul breton

    • Le 12/06/2023

    Regards sur l'épagneul Breton

     

    Le chien de race épagneul breton est le chien de chasse le plus connu et apprécié dans le monde. Il descend du chien d'Oysel qu'avait décrit Gaston Phoebus. Cet épagneul était restreint dans la région à l'intérieur de la "Bretagne" jusqu'à l'arrivée d'épagneul anglais (setter, springer...) au 19eme siècle dont l'apport de sang nouveau dans la sélection de ce premier chien de chasse français. L'épagneul breton fait parti des plus anciennes races de chien originaires de France. 

    Le premier club de race fut crée en 1907 au début du 20eme siècle, l'épagneul breton se distingue des setters par une queue courte déjà anoure à la naissance. Dans le cas où des chiots naissent avec une queue longue, celle-ci peut être écourtée uniquement par un vétérinaire. Parce que la France n'a pas accepté le paragraphe 1 de l'article 10 de la Convention Européenne pour la protection des animaux ; La France n'a pas ratifié l'interdiction de la coupe de la queue. Comme l'épagneul breton a un standard français, les chiots naissant avec une queue longue peuvent être coupée en respectant le nombre vertèbre par un vétérinaire. 

     

    L'aspect de l'épagneul Breton

    L'épagneul Breton est un chien de taille moyenne, il mesure au garrot entre 47-51 cm pour un poids compris entre  13-18 kg.  C'est le plus petit chien d'arrêt au monde de morphologie braccoïde à queue courte ou à queue anoure ; Au corps rablé, compact sans lourdeur, en modèle bréviligne souhaité au 19eme siècle. Un chien dont le regard exprime l'intelligence et la vivacité 

    La robe est  de plusieurs tons tels que rouannée, pie, à panachure,  tricolore sauf unicolore qui n'est pas acceptée. Les couleurs suivantes "blanc et orange", "blanc et noir", "blanc et marron", "taches de feu  de ton fauve à l'orange au foncé "... 

     

    Cadre, mode de vie...

    La race de chien épagneul breton  est très sportif et très chasseur, ce n'est pas un chien d'appartement malgré sa taille cob, compacte. Même s'il est réputé à s'adapter à tous les milieux de vie tout dépendra de sa lignée de sélection. Il serait tentant niveau prix de se le procurer auprès d'un chasseur cependant, l'affaire ne sera pas aussi bonne pour en faire un chien de famille.  L'épagneul breton a besoin d'espace autant que de contacts sociaux.  Il a un énorme besoin d'exercice physique et mental. Lorsque ces besoins ne sont pas satisfaits des soucis d'agressivité, de destructions...Peuvent apparaître.

    En famille, il est affectueux, attentif, très intelligent  ; Par conséquent, il est très réceptif à une éducation par méthode douce en renforcement positif (récompense) tout autre forme d'éducation le rendra têtu et fugueur. 

    Son patron moteur (instinct) de chasse est très fort, son odorat est fin lors d'une balade il peut suivre une piste et marquer l'arrêt sur un gibier. Il est nécessaire d'avoir un jardin bien clôturer ainsi que d'avoir une longe pendant la période de mars à juillet en promenade forestière.  Il est  doué naturellement  par l' inné à maintenir l'arrêt dès ses premières semaines de vie.

    Son énergie ravira une famille de sportif et ou de randonneur, un adépte d'agility,  son odorat pour le pistage, son affection et son attention comblera petit et grand.

     

    Dog  épagneul breton âgé

    L'acquérir 

    Son acquisition est à recommander auprès d'un éleveur sélectionneur identifiant par ADN ses chiots et ses chiens en plus de l'identification légale. Par l'ADN des tests de dépistage sont réalisés également. Ce plus vieux épagneul de la région Bretagne peut dépasser les quinze ans (15 ans) d'espérance de vie. Son acquisition doit être mûrement réfléchit, c'est un long engagement qu'un déménagement ou l'arrivée d'un enfant...doit remettre en cause. Le coût mesuel à budgeter est d'au moins 40 € et plus à cause de l'inflation.

    Lire la suite

  • Choisir les jouets pour son chien

    • Le 03/06/2023

    Choisir les jouets pour son chien

     

    Le jeu est important chez le chien surtout quant aux races de chien au tempérament joueur  Les jouets pour chien sont par conséquent nécessaires à l'épanouissement et au développement comportemental de votre chiot. Toutefois, certains jouets ne sont pas adaptés à tous les chiens. 

     

    Les jouets

    Les jouets sont variés tant en forme qu'en coloris...En bruit. Ces jours stimulent les sens des chiens puis les instincts des chiens. Par contre certains instincts sont à encadrer et  ne sont pas  à encourager ; Le choix du jouet est à entreprise dans l'objectif de prévention des accidents. La prévention des accidents passe également par le choiix des jouets et des jeux proposés à son chien. 

    "Le silence est d'or, la parole est d'argent"  ; Sauf qu'avec un chiot le silence est douteux, c'est souvent signe d'une activité exploratrice de l'environnement en cas de manque d'occupation grâce aux jouets mis à disposition. Ces jouets doivent statifaire aux besoins du chien

    • De mâchouillage surtout en période de changement de dentition (crocs), 
    • D'éveil des sens,
    • De rassurer,
    • De flairer
    • De contrôle de la prise en gueule...

    Tous ces jouets doivent être adaptés à la taille du chien. Avant d'être distribués, il faut les laver au savon de Marseille ensuite bien les rincer, une fois sec, le chiot ou le chien peut commencer en profiter. L'usage vaut parfois qu'ils soient détruit. Hélas, aucun jouet est réellement indestructible ;  Tous les jouets abîmés doivent être retirés afin qu'ils ne blessent pas votre membre de la famille. Un bon stock du jouet préféré sera nécessaire.   

     

    Photo Border collie bâton

    Les jouets dangereux 

    Il n'est pas rare que les Vétérinaires interviennent en urgence lorsqu'un jouet n'aura pas été adapté au chiot et ou au chien (taille, état, matériaux...).  Comme par exemple,

    • Une balle au format trop petite peut se bloquer dans la cavité buccale en risquant d'étouffer le chien
    • Une balle de tennis va limer l'émaile des crocs provoquant des soucis de santé dentaire
    • Un os peut se bloquer dans la mâchoire du chien 
    • Un bâton peut transpercer la peau du chien 
    • Une coloris peut ne pas apparaître à une radio donc est indétectable 
    • Des lésions tissulaires  à cause de jouet dur percé  (avec un trou)
    • Les os à moelle et les autres os lorsqu'ils sont cuit, ils vont provoquer des lésions dans le systèmes digestifs ; La moelle dans l'os à moelle va causer une pancréatite
    • Les os en cuir vont gonfler dans l'estomac et nécessite une opération chirurgicale. L'idéal est des os en cuir pressé, celui-ci va se dissoudre dans l'estomac mais attention au pays de fabrication et à la cuisson, à élaboration...Les élements utilisés sont toxiques. 
    • Les jouets trop petits pour la gueule du chien, les composants d'un jouet déchiquetés et avalés augmentent le risque d'ingestion  provoquant une occlusion intestinale  nécessitant une opération chirurgicale d'urgence.

    Pour toutes ces raisons, le choix des jouets est très important. Puis, par l'achat de jouet éco responsable n'utilisant pas de produit chimique toxique pour les chiens et la Terre.  En offrant un panel de jouet à votre chien, vous éviterez les dégâts et que votre chien avale une chaussette.  Tout objet non travaillé à destination d'utilisation par un canidé peut se transformer en urgence vétérinaire vitale. 

    Lire la suite

  • Quelques films avec des chiens à voir

    • Le 16/05/2023

    Quelques films avec des chiens sont à voir 

     

    Les films avec les chiens sont très nombreux, cependant quelqu'uns sont à conseiller 

     

    Le top 4 des meilleurs films avec un chien 

    Je vous présente les 4 meilleurs films avec un chien à visionner en famille dans votre salon car, ils sont disponibles à la vente en DVD ou en blu-ray 

     

    L'incroyable voyage

    Ce film de la compagnie  Walt Disney  date de 1963 puis une autre version de 1993 tant que ce film marque. C'est l'histoire de 2 chiens et d'un chat de l'écrivaine Sheila burnford a publié en 1961 dont le studio Walt Disney a mis en scène dans un film en 1963. Le film raconte l'histoire du vieux chien Golden Retriever "Shadow" et d'un jeune chien Bouledogue américain "Chance", d'une chatte de race Himalayenne "Sassy" qui vont tranverser les montagnes rocheuses afin de retrouver la maison  en fuyant la pension où ils avaient été placé chez une amie de la famille par leurs parents mutés dans un autre état en attendant de préparer l'arrivée des animaux deux semaines plus tard. Sauf que "Shadow", "Chance", "Sassy" l'ignorent et se croyent abandonner, ils vont partir en direction de la maison. Dès l'annonce de leurs fuites, ces chiens perdus et la chatte perdue sont activement recherchés sur place et depuis l'autre état..."Shadow, Chance, Sassy" vont affronter les dangers de la forêt dans l'objectif de retourner à la maison. En 1996, il y a eu une nouvelle sortie la suite des aventures des 3 compères ;  "L'incroyable voyage 2". 

    La différence entre le film de 1963 et celui de 1993 est que "Chance" narre l'histoire,  ces animaux parlent.

    En 1996, il est sorti "L'incroyable voyage 2", presque 10 ans plus tard il a faillit sortir le 3eme.

    à voir en famille !

     

    Lassie, chien fidèle

    Lassie, chien fidèle   a été publié dans un journal en 1938 puis sous forme d'un roman en 1940 avant d'être adapté au cinéma en 1943. C'est l'histoire d'une chienne de berger vivant en Ecosse dont la pauvreté oblige le père de famille à  la vendre  mais la chienne s'échappe et va partir retrouver sa famille en Ecosse. Une histoire où l'affection et la loyauté priment sur les ressources financières. 

    Un film à voir en famille 

     

    4 Bassets pour 1 Danois

    Ce film de la compagnie Walt Disney est sorti en 1966 en adaptation du livre de l'écrivaine Gladys Bronwyn Stern de 1938. C'est l'histoire d'un couple fervent passionné de Teckel dont la chienne titrée en exposition accouche de 3 chiots. Dans la clinique vétérinaire où cette chienne Teckel est suivie, une chienne Danoise (Dogue Allemand) a mis bas également mais n'a pas assez de lait pour nourrir ses chiots. Le Docteur Vétérinaire demande au mari de bien vouloir accepter un chiot Danois afin que sa chienne le nourrisse jusqu'au sevrage. En rentrant son épouse pense que ce quatrième chiot est un petit de sa chienne Danke. Un jour, le mari avoue à son épouse qui de toute façon se doutait  de la supercherie. Plein de scène malicieuse avec ces 4 chiots de taille différente...La suite dans le film à voir en famille.

     

    Marley et moi

    C'est d'après un livre qu'a été adapté ce film sorti en 2008.  Le film raconte  l'histoire d'un  chien  Labrador  Retriever de couleur jaune  appelé "Marley"  arrivé bébé  dans le foyer d'un jeune couple marié. Marley le "premier enfant" de ce couple  a été acheté dans un élevage  familial en Floride. Au fil du développement de Marley, le quotidien des jeunes propriétaires de chien  qui sont confrontés aux comportements et à la difficulté d'écouter... Marley va accompagner la vie d'un jeune couple, pendant une douzaine d'année. Marley a été  présent lors de tous les moments de vie de cette famille comme la venue des premiers enfants. Plein de scènes qui feront sourir ou pleurer tant elles sont si familière aux propriétaires de chien.

    à voir en famille cependant à la dernière scène risquant de faire remonter des sentiments de douleur, une phase à discuter avec les enfants ou à écourter suivant l'âge des enfants. 

     

    Ces 4 films ont été au box office ; Ils vous feront rigoler, rire, sourire...Pleurer.

     

    Dog Labrador sable

  • Un chiot en France

    • Le 14/05/2023

    Un chiot en France 

     

    En une décennie la population canine en France a diminué.  

     

    Un chiot en France, qui est -il ?

     

    Être un chiot en France,  ce chiot  est : 

    • Né en France de parent de race, c'est-à-dire avec un pedigree FCI dont la portée aura été déclaré
    • Né en France de parent de race, c'est-à-dire avec un pedigree FCI dont la portée n'aura pas été déclaré 
    • Né en France de parent de race différente
    • Né en France de parent de croisement différent 
    • Importé d'un pays Européen ou d'un autre continent

    Photo chiot labrador

    Le statut du chien en France 

    Au 20eme et 21eme siècle plusieurs textes de loi visent à protéger les chiens, les animaux  en les reconnaissant comme "être vivant sensible" (1976) puis comme "être vivant doué de sensibilité" (2015), les chiens ne sont plus assimilables à des objets et à des choses par les codes pénal et civil (1994 et 1999).  

    Le statut du chien dans l'hexagone est bien différent du temps des Rois de France,  ceux -ci avaient déjà établit des lois afin de protéger les chiens dès le Moyen - âge au siècle des Lumières ; Traiter son chien comme un Roi  était le symbole de  bienveillance, de culture, de prospérité...Les artistes peintres et les poétes avaient humanisé le chien dans leurs oeuvres d'art et de littératures.  Cette humanité artistique s'en vole  après la révolution puis au 19eme siècle car  l'individu chien  a été relié dès lors à la révolution industrielle.

    Depuis le 19eme siècle, en France le chien n'a pas d'histoire propre, son histoire dépend de l'industrie.

     

    L'industrie 

    La première industrie en lien direct avec les chiens est celle de l'agroalimentaire (aliment et friandises). Une industrie qui pèse en milliard et en emploi. Le commerce des aliments et des friandises pour les chiens est un indicateur de croissance économique dont aucun pays peut s'en passer en rentrée de taxes, de cotisations sociales et patronales...De manière directe et indirecte. Le secteur des aliments pour animaux représente à lui seul  1.06 million de personnes employées directement et indirectement dans cette industrie.  Autant dire que la population des animaux de compagnie plus elle augmente, mieux c'est pour l'économie. 

    La crise sanitaire dû à la covid-19 a été bénéfique pour l'économie puisse les  populations de chien ont augmenté pendant les confinements. 

    Le nombre de foyer européen possédant  au moins un animal de compagnie est de 90 millions

    • La population féline en Europe s'élève à 113.59 millions
    • La population canine en Europe s'élève à 92.75 millions 

    Les Européens à la différence des Américains préfèrent les chats aux chiens. 

    Même si la population des chiens en Europe a augmenté en 10 ans de 19 millions en 2021, ce n'est la France qui a bénéficié de cette hausse de la population canine. En effet, la France est à 19eme place sur 23 du nombre des ménagers possédant  au moins un chien dans les pays d'Europe avec un taux de 20 % de possession contre  presque 32 % des foyers français possédant au moins un chat.

     

    Les classements 

    Les cinq premiers pays européen dont les foyers possédent au moins un chien  en 2021 sont  :

    1. La Roumanie 45 %,
    2. La Pologne 43 %,
    3. La Tchéquie 42 % ,
    4. Le Portugal 39%,
    5. La Lituanie 34%

    Le top 10 du  classement du nombre de chien par pays européen en 2021 

    1. L'Allemagne,
    2. L'Espagne,
    3. L'Italie,
    4. La France,
    5. La Pologne,
    6. La Roumanie,
    7. La Hongrie,
    8. La Tchéquie,
    9. Le Portugal,
    10. Les Pays-Bas 

    Ces chiffres  représentent les foyers possédant au moins un chien de compagnie dans chaque pays européen et le nombre de chien par pays. La population des chiens  errants n'est pas pris en compte.  

    La possession de chien des ménages français va dépendre du nombre d'habitant de la commune où résident ces ménages.  En effet, le nombre d'habitant d'une commune va avoir une incidence sur le taux de possession d'un animal de compagnie autant pour les chiens que pour les chats. Cette baisse concerne l'agglomération parisienne et les communes de 20 000 à 100 000 habitants. Alors que les communes de moins de 2000  habitants et celles de plus de 100 000 habitants ont un fort  taux de possession. La situation de la population animale française dépend de la place de l'animal dans la ville.

     

    Le chien en France 

    La place du chien en France doit être protégée et défendue.  

     

     

  • Le meilleur cadre d'élevage d'un chiot

    • Le 30/04/2023

    Le meilleur cadre d'élevage d'un chiot 

     

    Une étape très important lorsqu'on a décidé d'agrandir la famille en accueillant pour la vie un chien. C'est de bien choisir le cadre d'élevage. Une polémique sur les éleveurs enfle suite à l'entrée en vigueur du certificat de connaissance et d'engagement ; Les meilleurs élevages doivent-ils être non dérogataires  exclusivement ? Quel est le meilleur cadre d'élevage quant au développement comportemental d'un chiot ?? Des études scientifiques publiées donnent la réponse.   

     

    L'élevage canin

    Photo chiot bouledogue français

    L'élevage canin resulte de l'action de reproduction de chien  de race. L'éleveur doit sélectionner à partir du standard en morphologie, en comportement, santé puis apporter les soins au quotidien aux chiots, aux chiens adultes, encadrer le développement comportemental des chiots...Faire un suivi. D'autres font naître sans inscription au livre des origines.  Le cadre d'élevage dépend du nombre de chien âgé de plus de 6 mois présent à l'élevage. En plus du cadre d'élevage, l'environnement est différent à chaque élevage.  Le nombre de chien par rapport au nombre de personnes s'en occupant est différent suivant les élevages.

    • La sélection
    • Un manque d'espace,
    • L'habitat des chiens
    • Un manque de mains bienfaitrices,
    • Les manipulations
    • Un environnement pauvre en stimuli. 
    • Les trajets
    • Les relais dans la cession...

    Ces manquement ont des répercussions sur le développement comportement d'un chiot puis du chien. Ils vont favoriser des comportements déviants tels qu'agressivité, perte d'auto-contrôle, anxiété...Conséquent de privation sensorielle.

     

    Les études 

    Ce sont plusieurs études au fil des décennies auprès de propriétaires de chien aux USA, en Belgique, en Italie. Tous ces propriétaires ont un point commun, ils ont acheté soit  en "rayon", soit chez un éleveur, soit en refuge, soit auprès d'amis... Leurs chiots.  Ces quelques exemples d'études depuis 1994 ont mis en évidence une particularité répétitive au fil des années quant au comportement à risque de chiot issu d'un cadre précis.

     

    L'étude de 1994

    Cette étude portait sur 717 chiens ayant atteint l'âge de maturité comportementale dont les propriétaires ont répondu à un questionnaire. Le résultat de ces réponses ont donné 451 chiens à problèmes et 286 chiens sans souci. 

    Dans les problèmes en comportement grave, l'agressvité envers les membres de la famille et le propriétaire, ce sont ceux acquis :

    • Les chiens acquis en "rayon"  à 55 % des cas 
    • Les chiens adoptés en refuge pour 26.3% des cas
    • Les chiens trouvés  à 34.9% des cas 
    • Les chiens d'élevage à 30.2 % des cas
    • Les chiens d'amis ou parents à 21.2 % des cas 
    • Les chiens nés à la maison à 0.02 % des cas 

     

    L'étude de 2007

    Lors de cette étude 413 chiens de famille dont 47 issus d'acquisition en "rayon"  ont été noté par rapport aux comportements problèmatiques  potentiels. Sur l'échelle d'agressivité, les chiens acquis en "rayon" ont une note la plus élevée (8.7) puis les chiens adoptés (7.83), ensuite les chiens d'élevage (5.61). Dans d'autres notes, les chiens acquis en "rayon" ont toujours la note la plus élevée de comportement à risque. 

    L'étude de 2011

    Cette étude italienne a démontré dans 80 % des cas, ce sont des chiots achetés en "rayon" . Ces chiots ont des soucis en omportement par rapport aux chiots séparés à 2 mois de leur mère. 

     

    L'étude de 2013

    Cette étude portait sur la cession en "rayon" et la cession par des éleveurs dérogataires (non professionnels). Suite aux réponses  d'évaluation et de recherche comportementale des propriétaires de ces chiens.

    Il en résulte que les chiens issus d'achat en "rayon"  sont :

    • Plus excités,
    • Plus énergiques,
    • Plus en recherche d'attention,
    • Moins de faculté d'apprentissage,
    • Plus agressif  (3 fois plus) envers le propriétaire et les membres de la famille,
    • Plus agressif  (2 fois plus) envers les congénères,
    • Plus agressif  (2 fois plus) envers les inconnus 

     

    L'étude de 2014 

    Cette étude anglaise a examiné les données démographiques et les facteurs à risques associé à l'agressivité comportementale observée par le propriétaire. Démontrant une fois de plus que l'origine de naissance d'un chiot était un facteur de risque d'agression envers le propriétaire et sa famille. Le chiot acquis en "rayon" vont présenter un risque 1.8 fois supérieur à ceux d'un élevage en taille humaine. 

     

    L'étude de 2016

    Cette étude italienne concerne les chiots acquis en "rayon" et les chiots acquis auprès d'élevage produisant des chiots de race reconnue à pedigree. Les propriétaires ont répondu à un long questionnaire ; sur les 522 chiens, ils sont 349 acquis chez un éleveur  et 173 en "rayon". 

    Les résultats mettent en lumière les risques accrus de souci en comportement des chiens achetés en "rayon", ceux-ci sont plus à risque d'avoir

    • Une agressivité envers le propriétaire et sa famille
    • un comportement à ne pas savoir rester seul
    • Un souci de malpropreté
    •  Un comportement de léchage complusif  (TOC)...

     

    Le meilleur cadre d'élevage

    Photo portée de chiot

    Etant donné que, le phénotique comportemental  adulte d'un chien est déterminé par l'intéraction entre le génotype, l'expérience et l'environnement de développement de l'individu. Il est nécessaire de privilégier les petites structures d'élevage  pratiquant la cession directe sans intermédiaire.

    Dans les grandes structures, il serait plus que souhaitable d'imiter la Suisse en imposant un nombre de chien maximal par personne. Dans les objectifs de bon développement comportemental et de bien être des chiens, des chiots. 

    Les surfaces minimales devraient être doublées pour plus de bien être et interdire la cage en élevage. 

    Les éleveurs dérogataires et les éleveurs professionnels respectant les chiens et les chiots dans un cadre de vie plus qu'adapté, faisant bénéficiant de caresses, d'affection, de promandes..de vie de famille...De sélection attentionnée tant comportemenntal que morphologique puis autant en dépistage de maladie ; Allant identifier par ADN les chiots et les chiens adultes en plus de l'identification légale. Ces éleveurs sont à choisir lors de l'acquisition d'un chiot. 

    Lire la suite