Béatrice Suzan - BEATRICESCONSEILSCANINS est partenaire avec :

Logo fidanimo assurance chien chatLogo animalblogClub oscar lab

engagement

  • Un certificat d'engagement et de connaissance qui fait beaucoup discuter

    • Le 27/09/2022

    Le certificat d'engagement et de connaissance qui fait beaucoup discuter 

     

    Le certificat d'engagement et de connaissance  tant parlé depuis le 30 novembre 2021 est toujours  inconnu alors qu'il doit être signé à partir du 1er octobre 2022.   Tant de discution sur le contenu semble être embrouillé et semble être une prise d'intérêt pour le secteur professionnel.  Alors qu'à la base de cette initiative est de lutter contre la maltraitance et contre les abandons d'animaux.   

     

    Le certificat d'engagement et de connaissance 

     

    L'appellation  "certificat" ferait croire qu'un futur acquéreur d'un animal doit passer par une case examen. Ce qui est faux. Par "certificat", il serait mieux d'évoquer une "certification" par laquelle un futur acquéreur s'engage vis à vis de l'animal à lui prodiguer les soins, à l'alimenter,  à l'intégrer comme membre de la famille, à le faire garder en son absence...à assumer son animal toute sa vie. 

    Par conséquent afin d'induire aucune méprise, il faudrait mieux remplacer ce nom par un autre nom moins trouble dans les esprits de chacun. Comme étant une charte de bonne conduite par exemple.   

     

    Quel contenu ? 

     

    Le contenu doit exclure toute prise d'intérêt professionnel mais bien placer le signataire futur acquéreur devant ses devoirs et obligations envers l'animal. 

    • L'acquérir après mûre reflexion et acceptation par tous les membres de la famille.
    • Le fait de choisir l'animal, la race qui va convenir au projet de vie sur 20 ans et plus pour les équidés.
    • Le fait d'alimenter et d'abreuver quotidiennement et plusieurs fois , un budget mensuel pour l'alimentation
    • Le fait d'apporter les soins 
    • Le fait de toiletter son animal
    • Le fait d'avoir le nécessaire pour la promenade, le couchage, les gamelles,  les accessoires de toilettage, les jouets... 
    • Le fait d'éduquer en méthodes respecteuses et bienveillantes 
    • Le fait de sortir le chien dans la journée
    • De tenir en laisse le chien en ville, dans les lieux et locaux ouvert au public
    • De ne pas laisser sans surveillance un chien, un chat, un équidé...
    • Le fait d'aménager son intérieur et son extérieur  en respect des besoins de l'animal
    • L'importance de la stérilisation pour les chats et les furets, les rongeurs...Tandis que pour le chien la stérilisation ne peut être inciter à cause des risques de maladies et de comportement suite à une telle opération chirurgicale.
    • Le fait de faire garder son animal en cas d'absence car un animal ce n'est pas une plante verte ; Via l'entre - aide dans la famille et ou dans les amis sont des moyens de garde comme les pensions professionnelles. 
    •  L'abandon est puni jusqu'à 3 ans de prison et par une amende allant jusqu'à 45 000 €

     

    Les causes des abandons sont connus 

    Entre le 1er mai et le 31 août 2022, ce sont  11268 chats abandonnés, 4302 chiens abandonnés, 851 rongeurs et reptiles abandonnés, 36 équidés abandonnés. Ces chiffres ont été communiqués par la SPA Nationale dont  leur 63 refuges ont recueilli un ou plusieurs de ces animaux abandonnés.

    Par conséquent, par ces certificats doivent être particuliier et propre à l'espèce animale.

     

    Photo Border collie

  • S'engager auprès d'un chien

    • Le 29/08/2022

    S'engager auprès d'un chien

     

    Au moment où vous décidez de prendre un chien, cet acte vous engage pour une douzaine d'année et plus envers cet animal. Un animal est qualifié d'être vivant doué de sensibilité par les législations françaises. Une chaise peut être balancée après une envie passée mais pas un animal. Alors, mettez -vous en condition mentale dès la décision d'agrandir votre foyer avec la venue d'un chien. 

    Au cours de votre existence, vous serez confronté à des difficultés. Ces difficultés ne doivent pas vous faire baisser les bras vis à vis de votre animal. D'ailleurs Daniel Desbiens disait "à tout problème existe sa solution"   et Albert  Einstein disait  "Un problème sans solution et un problème mal posé".   

     

    Des problèmes sont à éviter par anticipation

    Comment, les futurs problèmes peuvent être évités ?  Tout simple en prenant des conseils quant au choix de la race ou du type de chien.  En effet, tous les chiens ne sont pas identiques et n'ont pas les mêmes besoins. Le budget d'entretien mensuel ne sera pas le même. 

    Il existe de part le monde 355 races de chien reconnues par la FCI  puis les croisements de ces races de chien donnant des simples croisés qui peuvent être nommés par combinaison de partie de la race de chaque parent ou d'un nouveau nom (c'est la mode actuelle).

    Dans cet ensemble de possibilité, vous aurez le choix. 

     

    Le choix 

     

    Un choix à faire parmi une liste de possibilité adaptée à vous, à votre famille cependant pas en copiant un parent, un ami, une pub, une série, un film...

    Cette liste de possibilité, vous pourrez en faire auprès d'un site  en ligne proposant suivant les critères souhaités ou auprès d'un professionnel spécialisé en comportement canin. Par la suite, vous prendrez contact avec les clubs de race puis  vous  irez visité des élevages. Aucune précipitation, prenez votre temps.   

     

    Le cadre de vie 

     

    Le fait d'habiter en ville, n'est pas un frein afin d'avoir un chien. Cependant, toutes les races de chien et  les types de chien ne sont pas adaptés à une vie dans un espace restreint et peuplé, bruyant. Ces individus canins peuvent déclencher leur mal - être par un ou des comportements gênants voir agressifs envers autrui.  Le critère important dans le choix, c'est le tempérament !  Chaque chien a sa personnalité, c'est un fait.  Dans une race de chien, la sélection sera différente par la lignée.  Une lignée de sélection à ne pas écarter des choix car, une lignée de travail sera plus "nerveuse" et sera plus sensible aux stimulations extérieurs d'une ville, d'une vie en communauté que si ce même chien aurait vécu en chenil. Les comportements déviants graves mettant en danger la vie des personnes humaines et animales peut apparaître bien avant l'adolescence.   

    Après le critère lignée de sélection, votre moyen de transport.   Avez-vous un véhicule ? Dans le cas contraire, vous serez obligé de voyager via un transport collectif. Suivant les chiens, il y a des restrictions d'accès à ce transport public ou privé.  Le fait d'avoir un chien de taille mini ou petite sera un avantage dans ces modes de transports. Ces chiens sont facilement transportable dans un sac de transport et ou en cage de transport. 

    L'erreur serait de prendre un chien par sa taille et non pour son tempérament.  Un chien Jack Russell est peu adapté à la ville par ses besoins d'activité mais sa taille le sera pour prendre un transport collectif tels que "bus", "métro", "train"...Taxis.  Qu'un chien Dogue Allemand au tempérament calme. 

    Les critères de tempéraments idéaux pour un chien urbain sont :

    • Calme,
    • Peu aboyeur,
    • Sociable,
    • Peu ou pas agressif envers autrui (humain et animaux)

    Photo 1569953086757 15288abc593a

    Quelques exemples de races de chien particulièrement adaptées à la vie citadine sont  : 

    • Les Bichons,
    • Les Cavaliers King Charles,
    • Les  Cocker Americain, 
    • Les Cocker Anglais, 
    • Les Shith Tzu, 
    • Le terrier du Tibet,
    • Le Labrador,
    • Le Golden Retriever,,
    • Le Bouledogue Français, 
    • Le berger des Shetland, 

    En faisant très attention aux lignées et aux dépistages des maladies héréditaires... 

     

     S'engager auprès d'un chien,

     

    C'est accepté les contraintes. Ces contraintes n'en sont pas lorsqu'elles sont acceptées dès l'acquisition.

    Par les contraintes , ce sont :

    • Les promenades qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il fasse froid...C'est oublié les grasses matinées 
    • Savoir qu'il faudra ramasser la crotte
    • Savoir que le lien sera au quotidien maintenu
    • Savoir qu'il faudra faire le ménage et avoir un bon aspirateur
    • Savoir que des lieux seront interdits aux chiens donc, s'y adapter en allant ailleurs ensemble
    • Savoir qu'au sein de la famille, des amis...Du voisinage. Quelqu'un qui tentera d'imposer sa projection de vie quant à votre chien. à vous de faire l'antimonie en ne suivant pas ces préjugés sociaux. 
    • Savoir chaque jour, votre chien recevra son repas et sa boisson (eau) ;
    • Dans le cas où vous n'y êtes pas, un remplacant sera obligatoire. Un remplacant, en entre-aide familial, amical ou professionnel
    • Qu'un chien par son alimentation, par les accessoires, les produits d'hygiène, les complements alimentaires...Les visites chez le vétérinaire, c'est un budget variable suivant les mois

    à partir du 1er octobre 2022 avant d'acquérir un animal, vous devrez parapher un document. Ce certificat d'engagement et de connaissances sera t-il téléchargeable à partir d'un site du service public ou bien remis par un éleveur ? Nul le sait actuellement. L'idéal et pour responsabiliser l'acte, il serait préférable qu'il soit téléchargeable en ligne sous format PDF.

    Lire la suite

  • Le certficat d'engagement et de connaissances

    • Le 14/08/2022

    Le certificat d'engagement et de connaissances

     

    Ce certificat d'engagement et de connaissance découle de la toute dernière loi votée dans la nuit du 26 janvier 2022. Cette loi comme expliquée dans mon précédent article, cette loi vise à renforcer la lutte contre la maltraitance et conforter les liens entre les hommes et les animaux. 

    Ainsi, il a été rajouté dans l'article L214-8 que tout acquéreur de chien, de chat, de lapin...Doit signer un certificat d'engagement et de connaissances des besoins dans l'espèce animale acquise. par l'achat ou par l'adoption. 

     

    Le certificat d'engagement et de connaissances 

     

    Le certificat d'engagement et de connaissances qui sont concernés ?

    • Tous les futurs acquéreurs. d'animaux à partir du 30 novembre 2021
    • Un certificat à avoir par espèce animal acquis à partir du 30  novembre 2021
    • Ce certificat rentrera en application le 1er octobre 2022

    En effet, c'est à partir de la loi qu'il est nécessaire de signer ce certificat d'engagement et de connaissances  à sa première acquisition par achat, par don,  par adoption d'un animal. Et, non pour les nouveaux propriétaires d'animaux à partir de cette date.  Alors même, cela fait des décennies que vous avez des chiens, des chiens et des chats, des chats...Que vous n'avez pas abandonné un de vos animaux ; Vous êtes également concerné par cette loi. 

     

    Pourquoi, qu'à partir du 1er octobre 2022 ?

    Parce qu'à ce jour, le contenu de ce document est toujours inconnu.  Cette date pourra être reportée suivant l'évolution des discutions. 

    Par contre, ceux qui pourront le remettre sont connus. 

    Le délai à respecter pour toute cession onéreuse, gracieuse, par adoption sera à faire 7 jours avant la prise de "livraison" et la signature du contrat de cession. Un délai pour faire réflèchir à son engagement sur une douzaine d'année et plus.

     

    Photo 1521907236370 15adf2297445

     

    Ce délai de réflexion  et la signature d'engagement seront -ils suffisant pour éviter les maltraitances et les abandons ? Surtout dans les ventes en rayon d'animaux, le délai de réflexion imposé par la loi sera t-il respecté dans un salon du chiot par exemple où en général l'éleveur (vendeur) et l'acheteur (client) ne se connaissent pas avant l'acte de vente. Qu'en sera -t-il pour les adoptions entre particuliers ?  Est-ce la date de réflexion qui sera la plus importante ou le fait d'écrire "lu et approuvé puis signer  ce contrat d'engagement" ; S'engager malgré les adversités et ne pas jeter après l'envie passée, est-ce bien l'objectif de ce nouveau rajout dans la loi ?? 

    Dans ce  certificat, ce contrat de l'acquéreur visà vis de son animal  et non envers son cédant, quel sera son contenu ? Mystère.  Il serait important qu'il agisse préventivement contre la maltraitance éducative dû à la nouvelle méthode éducative et de dressage  c'est-à-dire la "méthode objet" et ne se termine pas en obligation de stérilisaton. Car, ce n'est pas parce qu'un animal n'est pas stérrilisé qu'il va obligatoiirement être mis en reproduction. Sur ce point, il faut sensibiliser mais pas imposer car les effets de la stérilisations sont réelles et sont une maltraitance envers un être vivant doué de sensibilité ; Provoquant des cancers suivant les races de chien par exemple. Des faits prouvés par la science. 

    Dans cette charte de bonne conduite envers son animal, il serait bien d'indiquer qu'un animal doit boire de l'eau tous les jours 24h/24 et manger tous les jours, qu'il existe plusieurs types d'alimentation, une alimentation pouvant être achetée sur plusieurs sites en ligne et ou en commerces locaux...

    Que ce certificat d'engagement et de connaissances repenne les différents de points légaux français quant à la protection animale et à la protection des personnes humaines et animales. 

    Laisse

  • Engagement et connaissance pour avoir un chien ou un chat

    • Le 15/04/2022

    L'engagement et les connaissances 

     

     

    Dans la nuit du 26 janvier 2022 a été voté par l'Assemblée Nationale des textes de loi visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes. Dont un texte de loi rajouté à un ancien, cette modification de l'article L214-8 va obliger tous les acquéreurs de chiens et ou de chat à signer un certificat d'engagement et de connaissances des besoins spécifiques de l'espèce achetée ou adoptée.

     Déjà par les anciens textes de loi, une notice informative sur les besoins spécifiques de l'espèce devait être remis à l'acquéreur au moment de la cession. Cette obligation n'est donc pas nouvelle. Ce qui est nouveau, c'est la signature à apposer après lecture. 

    Il avait été évoqué  un stage ou un permis de détention, ces 2 options n'ont pas été retenu. Dans la proposition de loi initiale du 30 juin 2020 soutenue par 26 Député(e)s, il avait été évoqué ce "certificat de détention d'un animal de compagnie" sur la base du volontariat de la part des futurs propriétaires ; Ce qui était parfait d'après mon avis car, seuls ceux voulant écouter peuvent apprendre sur les particularités de la race ou le type de chien. Seuls ceux ayant la volonté du changement vont écouter. Egalement dans cette proposition de loi, il avait été évoqué une incitation financière (par une déduction d'impôt)  et le suivi de cette formation sous forme de MOOC (E learning, formation en ligne).

    Cette forme d'apprentissage que je propose d'ailleurs, offre plus de liberté de temps et d'autonomie tout en augmentant l'implication de l'élève.

    A ce jour, les modalités de délivrance et le contenu ne sont pas connus. 

    Photo 1551730459 92db2a308d6a

    La responsabilisation du cédant 

     

    Comme la précédente loi, le cédant à titre onéreux ou gratuit devait respecter des obligations légales lors de la cession.  Lorsque le décret sera publié , le contenu et la modalité de délivrance seront par conséquent connus par la suite à la date d'application du décret, le cédant devra  vérifier la date et la signature de ce "certificat d'engagement et de connaissance". En effet, ce certificat devra être signé 7 jours avant la date de cession. 

    Le contenu n'est pas connu, il est évoqué les  rappels de soins et les coûts d'un animal (nourriture, vétérinaire...). 

    En attendant, pour ceux soucieux, vous trouverez sur ma plateforme plusieurs supports pédagogiques.

     

    Lire la suite